Warning: session_start() [function.session-start]: open(/tmp/sessions/sess_7mg50ji02fitmucddmmt3btp94, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in /var/www/clients/client3/web16/web/pre.php on line 2
Rumi MND - une entreprise familiale produit des fûts

Технология

MATÉRIEL

Notre bois vient des meilleures forêts après un processus rigoureux de selection pour garantir tout ce qui est attendu d’un baril.

Nous utilisons un matériel de chêne de très haute qualité, après une selection très stricte de chaque arbre dans les forêts de Stara Planina du Sud qui est en faite une riche source de QUERCUS PETRAEA – chêne sessil.

Le facteur principal pour les caractéristiques du chêne est l'humidité dans le sol, ce qui détermine le taux de croissance de l'arbre, et donc sa structure. Forêts à croissance lente sont une source de chêne avec une belle structure. Cela affecte le contenu de tanin et de la vanilline et leur dégagement pendant le processus de maturation du vin en barriques.

En termes d'épices, l'âge et la hauteur de l'arbre sont également importantes.

SECHAGE NATUREL ET BOUSINAGE

Le sèchage naturel est une des étapes décisives pour la qualité du materiel en tonnellerie, ce qui modifie radicalement les proprietés physiques et chimiques des éléments en bois – les douves. A l’état brut elles possèdent du tannin et des arômes en excès. Mais laissées aux caprices du temps pour sécher naturellement pendant une periode de 24 à 36 mois le materiel de chêne laisse partir cet excès et la saveur atteind la maturité et la douceur.

CUISSON

L’influence du chêne sur la maturation du vin dépend de 4 facteurs importants:

  • Espèces de chênes
  • Le sèchage du materiel et le bousinage
  • La manière et le niveau de cuisson au cours de la fabrication du baril

Parmis ces facteurs la plus grande influence est attribuée à la manière de brûlure. Ainsi, elle devient le facteur le plus important définissant les saveurs du vin.

La méthode traditionnelle est associée à l'utilisation du feu ouvert de bûches de bois. Pendant la cuisson quand le baril est chauffé à une température déterminée différentes saveurs sont formés car la chaleur pénètre les planches et fait degager des composants differents, venant des profondeurs différentes dans le bois. La température à la surface des planches, le temps et le degrès de cuisson dépendent de la durée du procès.

Les analyses confirment que les tanins sont les plus sensibles au chauffage et se désintègrent facilement . Avec l’augmentation de la température, les sucres contenus dans le bois commencent á caraméliser, donc l’arôme du chêne se transforme en un doux parfum d’épices. Suit la dégradation de la lignine, ce qui donne la saveur vanille. A des températures plus élevées et des degrés de torréfaction est réalisée une riche saveur que l'on appelle "fumé" saveur.

La phase de la cuisson finale est une étape clé dans la fabrication de barils. Cela change complètement la composition physico-chimique et la structure du bois. Lors de l’operation tout est sous contrôle: couleur, odeur, température, temps, intensité de la flamme, ce qui garantit les resultats recherchés par nos clients - le baril de haute qualité.

Types de cuisson